L’industrie cinématographique africaine pourrait rapporter annuellement 1,5 à 2 milliards de dollars

« Si l'Afrique suivait l'exemple de la Chine et investissait dans l'infrastructure cinématographique, elle pourrait réaliser des recettes annuelles de 1,5 à 2 milliards de dollars ». C’est l’une des principales conclusions de l'étude « Framing the Shot 2018 : Key Trends In African Film report ».

Réalisée pour le Festival international du film de Durban 2018 par 234 Media, en partenariat avec la Goethe-Institut, l’étude donne quelques recommandations aux autorités africaines pour réaliser le potentiel de l’industrie cinématographique continentale. L’étude recommande principalement d'améliorer l'accès au financement, d'incuber des compétences et de développer une distribution efficace.

Avec le Nigeria et l'Afrique du Sud représentant jusqu'à 500 millions de dollars de revenus cinématographiques, l’objectif de 1,5 à 2 milliards de dollars est largement réalisable. Ces revenus sont d’autant plus accessibles avec l’attractivité grandissante des films venus d’Afrique.

Servan Ahougnon

Mediamania Sàrl
6 rue du Léman
1201 GENEVE
Benjamin FLAUX
benjamin@mediamania.pro
Tél: +41 22 301 96 11
Mob: +41 78 699 13 72


© Copyright 2018 . All Rights Reserved Mediamania Sàrl

Please publish modules in offcanvas position.